• Article

  LES ESSAIS DISPONIBLES POUR LE PUBLIC

vendredi 29 septembre 2006

Les essais que l’on trouve à vendre à la Monnaie de Paris et chez les professionnels sont usuellement fabriqués pour collectionneurs et une vieille tradition de la Monnaie fait qu’un exemplaire de tout nouvel essai adopté est distribué aux ouvriers. Ces essais sont usuellement frappés à 1.850 exemplaires, ce qui est à la fois beaucoup et très peu. Dans un pays comme les USA, une si faible quantité garantirait une cote très élevée, chez nous les essais ne cotent guère plus que des exemplaires fleur de coin de la monnaie courante, de deux cent à quatre cent francs. On estime le nombre de collectionneurs d’essais à quelques centaines et le plus grand nombre des ouvriers de la Monnaie revendent immédiatement les essais qui leurs sont attribués, engorgeant un marché déjà très maigre.