• Article

  IMPORTANCE DES ETATS DE CONSERVATION

vendredi 29 septembre 2006

Pour les monnaies de la cinquième République, il est crucial d’être extrêmement attentif à l’état de conservation des monnaies que l’on rentre en collection. Il est bien clair qu’il n’est guère important pour un collectionneur de monnaies antiques recherchant une monnaie rarissime connue à deux exemplaires, si celui qu’il trouve est Très Beau, Très Très beau ou Superbe ; il préfèrera bien entendu que l’exemplaire soit superbe, c’est plus agréable, mais ce qui compte avant tout est qu’il soit précisément identifiable. En revanche, pour un collectionneur de monnaies de la Cinquième République, qui recherche une 1 franc de 1960, il peut trouver un exemplaire en triant une trentaine de pièces de 1 francs dans son porte-monnaie. En quel état ? En celui qui correspond à quarante ans de circulation : moche. Ce qu’il va donc chercher à mettre en collection, c’est un exemplaire au moins superbe, si possible Splendide et, avec beaucoup de patience, Fleur de Coin. C’est l’état des exemplaires qui va changer une collection de débutant en une vraie collection qu’un marchand ou un autre collectionneur regarderons avec concupiscence ! Les pièces que personne n’a mises de coté, 1960 à 1975 en gros, et où il n’existe pas de Boîtes Fleur de Coin (voir l’article) à découper, sont souvent vraiment introuvables en états Superbe et au dessus. Un exemple ? Je n’ai jamais vu de 5 centimes 1967, F.125/3, en Fleur de Coin hors sous plastique dans les boites et dans les réserves personnelles de notre regretté collègue Victor Gadoury... bien que nous en ayons une centaine d’exemplaires en stock dans des qualités de TB à SUP. Une bonne combine : quand vous êtes à l’étranger, demandez aux petits numismates professionnels, aux changeurs, si ils n’ont pas la monnaie française courante à vendre au change. Ils sont usuellement ravis de s’en débarrasser à la valeur faciale puisque les banques ne font pas le change des pièces. Qu’allez-vous trouver dedans ? Usuellement des monnaies rapportées par les touristes il y a parfois très longtemps et qui n’ont donc plus circulé. Des exemplaires tous neufs des monnaies des années 60 et 70 se trouvent sans trop de difficultés dans ces lots. Posez la question... ça ne coûte rien, et si le lot est nul, il vous suffira de le dépenser !

Illustrations :

un essai de la 10 francs François Rude en FDC 70, parfaite

une 1 franc Jacques Rueff presque parfaite en FDC 67