• Article

  QUELS SONT LES DIFFERENTS ETATS DE CONSERVATION ?

vendredi 29 septembre 2006

Pour la 5ème République, on ne considère rien en dessous de TTB : le reste est sans intérêt car trop facile à trouver. Bien entendu, cette restriction ne s’applique pas aux variétés, souvent beaucoup plus rares, et qui peuvent se collectionner en TB, voire en B, pour peu que leur mauvais état ne gène pas leur authentification. Les monnaies de notre République étant fabriquées en des métaux très résistants, l’usage de la loupe x10 pour examiner un exemplaire que l’on veut vous vendre pour Superbe ou mieux est essentiel.

DEFINITIONS DES ÉTATS DE CONSERVATION :

Très Très Beau (TTB, de 30 à 54) la pièce a de moyennes (30) à légères (45) et presque très légères (54) traces de circulation visibles à l’oeil nu, elle est très agréable à regarder et n’a pas de coups ou rayures trop visibles. Superbe (SUP, de 55 à 62) la monnaie a des traces d’usure qui vont de très légères (55) à infimes et visibles seulement à la loupe x10 (62), coups, chocs et rayures doivent être de plus en plus minuscules au fur et à mesure que l’on monte de 55 à 62. La monnaie doit être superbe à regarder. Les mots doivent avoir un sens. Splendide (SPL 63 et 64) : aucune trace d’usure tolérable, même à la loupe x10, la surface d’origine de la pièce doit être presque intacte sauf sur les points les plus hauts. On remarque la disparition de la surface d’origine à la différence de reflet en faisant jouer dans la lumière sous une loupe x10. Les petits chocs et rayures doivent être infimes. Ces frottements et chocs entre pièces ont eu lieu à l’atelier ou dans une banque, la fabrication, le transport et le stockage des pièces, en production industrielle commençant à diminuer la qualité des monnaies dès l’instant de la frappe passé et bien avant que les pièces se retrouvent dans nos porte monnaies.

Fleur de Coin (FDC à partir de 65, jusqu’à l’hypothétique 70). Les pertes de surface d’origine doivent être extrêmement faibles, les coups éventuels microscopiques : plus on monte vers le 70, plus des considérations comme la qualité de la frappe, la fraîcheur du coin, deviennent importants. Nous avons pris l’habitude de noter 70 toutes les monnaies encore sous leur plastique scellé d’origine par la Monnaie de Paris mais cette simplification est malsaine car on voit trop souvent sur des monnaies encore sous sachet plastique d’origine de petits coups et rayures témoignant du laissez-aller à la production. J’ai toujours regretté de ne pas avoir eu d’appareil photo pour immortaliser une boite Fleur de Coin (donc toutes les monnaies d’une année sous blister plastique scellé) dans laquelle on voyait une pièce de 10 francs Hercule en argent avec une superbe empreinte digitale.

Normalement, les monnaies de la cinquième République peuvent se trouvent en FDC, sauf 1960 à 1964 : toutes les autres années ont eu leur boites Fleur de Coin ou BU que les collectionneurs peuvent acheter et découper. En réalité, les choses sont beaucoup plus complexes. D’abord, boites FDC ne veut pas dire que le contenu est Fleur de Coin : les négligences à la fabrication sont telles que l’ont trouve parfois sous plastique des monnaies rayées ou des monnaies avec des coups, le record est actuellement détenu par une boite avec une 10 francs Génie où le flan est défectueux et un gros creux est visible sur la monnaie. Les fabrications normales telles que l’on peut les recueillir à la banque sont évidemment encore pires : les monnaies sont faites pour payer, ne l’oublions pas, et eux qui payent avec se moquent des rayures. Les monnaies sont donc maltraitées durant la fabrication, tombent dans des bacs, sont transportées en sacs ! On pense que certaines émissions tombaient dans des bacs situés à l’étage en dessous et il est ainsi pratiquement impossible de trouver dans la circulation une 2 francs Jean Moulin sans quelques chocs reçus manifestement bien avant que les monnaies arrivent dans les porte monnaies. Une bonne loupe x10 est indispensable si vous avez décidé de faire une vraie collection de monnaies bien conservées : n’oubliez pas que ceux qui expertisent le diamants commencent par regarder la pierre à la binoculaire x50 puis confirment les défauts à la loupe x10. La meilleure qualité de diamant est « pur à la loupe dix fois ». C’est pareil pour les monnaies !

Illustration :

La plus belle 1 franc 1962 actuellement répertoriée dans la Collection Idéale, un SUP 61. On voit nettement le début de fatigue sur les points les plus hauts, l’épaule et les plis de la robe.