MS149 Monnaie de Marseille

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...

,   7 Vendémiaire  An 8     
  

Nous vous envoyons l’extrait de notre délibération qui vous nomme à la place de contrôleur Du monnayage de la monnaie de marseille. Nous vous invitons à nous en accuser la réception.

lien vers la fiche de retranscription
,   14 Vendémiaire  An 8     
  

Le citoyen le rat accuse la réception de l’extrait de la délibération de l’administration qui le nomme contrôleur du monnayage, il est prêt à se rendre à son poste quand il en sera requis.

lien vers la fiche de retranscription
,   14 Vendémiaire  An 8     
  

Le citoyen Gaillard directeur de la monnaie de Marseille prévient qu’il vient de recevoir du ministre des finances l’arrêté du directeur exécutif qui le nomme à la place de directeur de la monnaie de marseille. Il désirerait bien pouvoir commencer la fabrication ,vu l’abondance des matières ,et l’avantage qui en résulterait pour la république.

lien vers la fiche de retranscription
,   17 Nivôse  An 8     
  

Les membres du corps législatif et membres de la députation des bouches du Rhône , Vaucluse et basses alpes préviennent qu’ils sont venus présenter à l’administration des monnaies , le commissaire et le caissier de l’hôtel des monnaies de Marseille et solliciter la mise en activité de cette monnaie, le directeur ayant entre les mains pour 100 mille francs de cuivre, ce qui mettrait ces départements à même de payer la solde arriérée des troupes de l’armée d’Italie , qu’il existe à Avignon et à Toulon des cuivres que l’on pourrait également utiliser.

lien vers la fiche de retranscription
,   18 Nivôse  An 8     
  

L’administration a répondu verbalement à cette lettre.

lien vers la fiche de retranscription
,   12 Pluviôse  An 8     
  

Le ministre des finances vient de nous adresser un état des matières existantes à la monnaie de marseille. 16.000 kilos environ de ces matières nous ont paru pouvoir être employée à la fabrication du cuivre actuellement en activité et nous avons jugé que les autres devaient être vendues, attendu les dépenses qu’il faudrait faire pour les mettre au titre des monnaies. Vous trouverez ci-joint l’état de ces dernières. Nous vous invitons à les remettre de suite à l’administration centrale du département , afin qu’elle puisse procéder à cette vente. Quant à la demande que vous avez faite au ministre de participer à la fabrication de cuivre actuellement en activité (demande qu’il nous a renvoyée) , son produit faisant, d’après la loi de fructidor dernier, partie des fonds de l’an 8, elle doit être terminée avant la fin de cette année. Il faut en conséquence avant de vous autoriser à fabriquer les 16.000 kilogrammes bons à être utilisés, que nous ayons la certitude que ce travail pourra être terminé à cette époque, ce qui ne nous paraît guère possible, le local de la monnaie de Marseille n’étant pas encore déterminé. Nous vous observons que nous ne pourrons consentir à l’établissement d’atelier provisoire, attendu que cette dépense serait trop onéreuse au gouvernement. Nous attendons votre réponse pour prendre une détermination.

lien vers la fiche de retranscription
,   3 Pluviôse  An 8     
  

Le directeur de la monnaie rappelle à l’administration qu’il l’avait prié de le comprendre dans la fabrication des dix millions de cuivre décrétée le 29 pluviose dernier. Qu’il en fait la demande au ministre des finances qui lui a demandé l’état exact des cuivres qu’il a à sa disposition, que ces matières peuvent être fabriquées de suite comme il est possible de s’en convaincre par l’état qu’il joint à sa lettre. Et qu’il attend la loi qui doit fixer le local de l’hôtel de la monnaie.

lien vers la fiche de retranscription
,   27 Pluviôse  An 8     
  

Le directeur demande à être autorisé à fabriquer le cuivre toka dont il est dépositaire.

lien vers la fiche de retranscription
,   12 Ventôse  An 8     
  

Nous avons assigné citoyen , à chaque monnaie la somme à fournir pour compléter la fabrication des 10.000.000 d’espèces de cuivre actuellement en activité, cette répartition est définitivement arrêtée, et envoyée au ministre des finances. Il nous est donc impossible d’accueillir la demande que vous nous faites de vous autoriser à fabriquer le cuivre toka dont vous êtes dépositaire. Nous vous engageons à faire toutes les diligences nécessaires pour que les 80.000 francs formant votre contingent soient fabriquées le plus promptement possible.

lien vers la fiche de retranscription
,   28 Prairial  An 9     
  

Le commissaire national envoie les procès verbaux d’installation des fonctionnaires de la monnaie de Marseille , et de leur prestation de serment de fidélité à la constitution. Il annonce la très prochaine activité des travaux, et invite l’administration à lui adresser des carrés pour commencer la fabrication.

lien vers la fiche de retranscription

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...